Micro Mouvement

En 1980, j’ai été invitée à présenter dans une conférence au Festival du Cinéma d’Animation d’Annecy mes premières animations réalisées par modèle physique particulaires … des mouvements de quelques petits points sur un écran, animés par des forces et en interaction les uns avec les autres … Cette année-là, le festival rendait hommage grand cinéaste d’animation français Arcady. Arcady m’a fait l’honneur de me poser la seule question qui vaille pour moi « vos points ont donc des masses ? ». Le mouvement naît dès lors que la plus petite des formes, le point, est dotée d’une inertie et qu’un autre agit sur elle. Ce moment, où un presque rien n’existe dans l’espace mais qui signe l’existence du non figé, du mobile, de l’animé, est un moment magique, porteur d’une aussi grande émotion que celle décrite par P. Klee « Dès que le crayon touche la feuille de papier, la ligne apparaît … Nos enfants eux-mêmes commencent par là. Un jour, ils découvrent le phénomène du point animé par un mouvement et cette découverte provoque un enthousiasme qu’il est difficile d’imaginer ». C’est cet art là qu'Annie Luciani cherche, l’art d’un mouvement épuré à l’extrême, jusqu’au point où son essence dénudée du plus possible de toute forme, nous parle … de l’anima.